>
TALK

[PAMAL] de la matérialité des œuvres d’art numérique – Colloque Planned Obsolescence – Liège – 8 déc. 16

Colloque Planned Obsolescence: Texts, theory, technology – 8 > 9 dec 2016
Université de Liège

(Communication le 8 déc. – 14h30)

///

Titre : De la matérialité des oeuvres d’art numérique.

Résumé : En raison de l’obsolescence du hardware et du software, les œuvres d’art et de littérature numériques, c’est-à-dire écrites et lues avec des ordinateurs, deviennent peu à peu illisibles. Pour en préserver l’accès il existe plusieurs méthodes. La plupart repose sur l’idée que les écritures numériques relèvent d’une immatérialité. Ces approches ne sont pas sans conséquences sur le plan esthétique, historique et muséologique.

La méthode de préservation media-archéologique, quant à elle, aborde les média techniques sous l’angle de ses matérialités.

Comme dans toute opération de préservation, elle se trouve confrontée à la présence de lacunes numériques, dont certaines peuvent avoir un caractère « vital », rendant alors inaccessible l’œuvre elle-même. Contrairement à l’idée qu’elles seraient une détérioration, qu’il faudrait chercher à intégrer (C. Brandi), elles sont en réalité la manifestation de ce que nous appelons des ruptures d’écosystème médiatique (usages et discours, corrélations matérielles / logicielles) et sont, à ce titre, instructives pour établir une archéologie des arts produits avec les média numériques. Elles nous permettent de mesurer les connaissances, savoirs-faire, dispositifs techniques que nous avons perdus.

À travers deux études de cas de duplication archivistique, nous interrogerons la notion d’écosystème média-technique et l’idée de rupture média-archéologique. Nous examinerons la pertinence de cette notion, qui repose sur une comparaison entre la vie et la mort des êtres vivants et celle des machines. Enfin, nous examinerons les conséquences de cette forme de vulnérabilité, en appelant à modifier nos habitudes concernant l’exposition et l’accès aux oeuvres.

++ Argument du colloque et Programme

++ http://pamal.org